Butternut de Vivien forestière

Ingrédients pour 4 personnes:

  • 1⁄2 butternut de Vivien
  • De la coriandre (ou du persil) de Vivien
  • 2 échalotes
  • Beurre
  • 2 gousses d’ail
  • Huile d’olive
  • 2 feuilles de laurier
  • 5 càs de soja cuisine
  • 1 càs d’herbes de Provence
  • 1 càs de parmesan
  • 200g de champignons
  • Sel, poivre noir du moulin

 

Préparation:

  • Préchauffez le four à 220°C
    Coupez le butternut en deux dans le sens de la longueur et n’en utiliser qu’une moitié

Capture d’écran 2018-11-25 à 21.58.41.png

  • Retirez les graines à l’aide d’une cuillère
  • Déposez sur le demi-butternut l’ail coupé en lamelles, les feuilles de laurier, les herbes de Provence, poivrez et arrosez avec un filet d’huile d’olive.

Capture d’écran 2018-11-25 à 21.58.48.png

 

  • Emmaillotez le demi-butternut dans du papier cuisson puis dans une feuille d’aluminium
  • Enfournez pour 1 h à 220°C
  • Pendant la cuisson du butternut, faites suer à feu doux dans le beurre les échalotes ciselées.
  • Ajoutez les champignons émincés que vous ferez sauter 10mn, les châtaignes en morceaux, et le soja cuisine.
  • Salez, poivrez, ajoutez la coriandre de Vivien ciselée, réservez.

Capture d’écran 2018-11-25 à 21.58.57.png

  • Sortez le demi-butternut du four
  • Retirez un peu de chair dans sa partie allongée à l’aide d’un couteau, puis coupez-la en cube.
  • Mélangez les cubes de butternut, et le mélange échalotes/champignons/châtaignes puis remplissez le demi butternut

Capture d’écran 2018-11-25 à 21.59.05.png

  • Terminez en parsemant un peu de parmesan sur le Butternut garni et enfournez pour 15mn à 200°C

 

Profitez bien de ce petit délice partagé par Jeannette !

Merci à elle 🙂

 

Pounti auvergnat

Plat typiquement auvergnat complet et facile à réussir cette recette de pounti est celle transmise de générations en générations dans la famille Escure de fontanges (cantal).

Un pounti auvergnat pour 6 personnes :

  • 300 g de lard haché
  • 300 g de viande de porc haché
  • 200 g de verts de feuilles de blettes émincées finement
  • 1 gros oignon haché avec 1poignée de persil simple
  • 1 peu de fleur de thym
  • 180 g de pruneaux dénoyautés, trempés la veille dans un saladier de thé chaud égouttés et coupés en gros dés.
  • 4 dl de lait
  • 120 g de farine
  • 4 œufs
  • Sel et poivre du moulin

Progression :

1) dans un grand saladier mêlez ensemble le porc haché, le lard haché, l’oignon haché, avec le persil, les feuilles de blettes émincées, un peu de fleur de thym, salez poivrez et bien mélanger à la main (bien propres) puis couvrez d’un film alimentaire et rentrez au frigo pour au moins 1h (prise de parfums).

2) allumez le four à 210° (th7).

3) dans un cul de poule versez la farine faites un petit trou au milieu (fontaine) puis incorporez le lait, salez et poivrez, mêler doucement pour ne pas avoir de grumeaux et ajoutez les oeufs battus en omelette.

4) mélangez alors le mélange de porc avec le mélange de farine. mêlez les intimement de manière a n’avoir qu’une seule consistance.

5) versez le dans un plat haut (le creuset) puis prenez vos morceaux de pruneaux et enfoncez les avec votre pouce dans la pâte (ainsi vous en aurez dans tout le pounti).

6) mettez au four 10 min à 210°(th7) pour saisir l’appareil puis baissez à 170°(th6) pendant encore 45 min. comme d’habitude testez avec la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche et chaude.

Servir en attendant une dizaine de minutes avec un verre de bonnes côtes d’auvergne ou de saint-pourcin par exemple.

On peut aussi manger le pounti froid et même coupé en tranches épaisses et poêlé au beurre. Un agréable moment au cœur de la gastronomie auvergnate.

Régalez-vous ! 🙂

Recette partagée par Jeannette

Soupe Verte du printemps

Soupe pour 2 ou 3 personnes avec :


– Feuilles de la botte de radis
– Feuilles du chou rave
– Une pomme de terre à soupe de taille moyenne
– Un oignon blanc
– Sel ou un 1/2 cube de bouillon de volaille

Faire revenir l’oignon coupé en morceaux dans une cuillère à soupe d’huile d’olive, puis ajouter la pomme de terre coupée en morceaux.
Choisir les feuilles vertes et non flétries, les émincer et les ajouter à l’oignon et à la pomme de terre.
Ajouter l’eau à fleur des légumes.
Ajouter le sel ou le bouillon de volaille.
Faites cuire (10 mn à la cocotte-minute).
Mixer les légumes et ajouter une cuillère de crème, si souhaité.

Chaude, tiède ou froide, à vous de choisir 🙂

Sophie C

La Doubeurre gratinée avec variantes (Repeat after me : Butternut)

Généralité 1 : 
  • Couper la Butternut en 2 dans le sens de la longueur. L’épépiner. Y glisser 2 noix de beurre.
  • Enfourner à 180° C pendant 30 à 40 minutes. Les 2 moitiés de Butternut doivent être presque cuites.
  • Pendant ce temps de cuisson, s’attaquer à la farce. Elle peut contenir :

Capture d’écran 2018-01-24 à 22.44.42.png

* Variante 1 : 

– Faire une julienne de carotte et d’oignon après les avoir épluchés.

– Mettre à revenir chaque légume l’un après l’autre dans une poêle.

– Dans un compotier, mélanger 3 oeufs, 4 bonnes cuillères à soupe de crème fraîche et la julienne de carotte et d’oignon.

– Remplir de ce mélange les 2 moitiés de butternut, saupoudrer de parmesan râpé (ou de mozarella ou de gruyère).

* Variante 2 : Capture d’écran 2018-01-24 à 22.45.26.png

– Faire une julienne avec 2 gousses d’ail, 3 oignons, 1 carotte et 1 panais. Émincer des champignons de Paris.

– Chaque ingrédient est mis à revenir l’un après l’autre à la poêle avec de l’huile d’olive.

– Dans un compotier, mélanger ces éléments avec 150 g. de quinoa rouge cuits à l’eau (1 volume de graines pour 2 volume d’eau).

Généralité 2 : 
  • Remplir de la farce les 2 moitiés de butternut, saupoudrer de parmesan râpé (ou de mozarella ou de gruyère).
  • Enfourner nouveau à 180° C et ce pendant 10 minutes.
  • Servir aussitôt après avoir recouvert d’un peu de persil haché fin.

 

Et maintenant régalez-vous !

Recette partagée par Gilles 🙂

Panem et circenses ! Faire son pain sans que ça ne tourne au cirque

Vous aimez le pain au levain…. celui-ci est si bon … vous l’avez peut-être goûté avec de la tapenade d’anchois lors dégustation le 21 décembre. Merci Anne-Marie 🙂
  • 400 g. de farine
  • 160 gr. de levain
  • 280 gr. d’eau
  • 5 à 10 g. de gros sel
Pain au levain.png
Sortez votre grand bol de levain du réfrigérateur pour l’amener à température ambiante. Bien le mélanger avant de s’en servir. De même, l’eau devra être à température ambiante.
Mélangez bien l’ensemble des ingrédients. Le plus souvent, la farine utilisée est celle de petit épeautre. Mais, ce même levain est aussi efficace avec du sarrasin ou du seigle. Pour un pain à la farine de châtaigne, 150 g. de cette farine mélangés à 250 g. de grand épeautre sont suffisants pour colorer fortement le goût du pain.
Une fois l’opération réalisée, versez le pâton dans un moule à cake, couvrez d’un torchon propre et laissez monter  près d’un radiateur de la cuisine. Au bout de 5 ou 6 heures, la pâte doit être bien montée.
Après utilisation, le bol du levain doit être complété d’une quantité équivalente d’eau et de farine, juste après la confection des pâtons et la veille d’une nouvelle utilisation. Les qualités à ajouter dépendent de vos besoins futurs.
Préchauffez le four à 220 °C après y avoir enfourné 1 ou 2 bols remplis d’eau pour assurer un taux d’humidité propice à une cuisson de qualité. Au bout de 15 minutes de cuisson, recouvrez les plats d’un papier sulfurisé (ré-employable 4 ou 5 fois) pour éviter de brûler la croûte du pain. Laissez cuire encore 1 heure. Sortez le plat et démoulez. Attention, c’est chaud.
Selon le résultat dû à la chimie de la farine, de l’eau, du levain, à la qualité du four, le temps de cuisson pourra être adapté en laissant cuire un peu plus longtemps.
Avantages. À partir du moment où sa consommation personnelle est connue, sa production de pain peut être ajustée. Chaque pain se conserve aisément une semaine. Il est très peu sensible à l’humidité. Même ferme, il se mange aisément. Il se congèle très bien. Donc, ce mode de consommation de pain évite le gaspillage.
Sur le plan alimentaire, le recours au levain assure une bien meilleure digestion.
Aucun calcul économique n’a été réalisé car la farine bio est achetée par sac de 25 kg directement auprès d’agriculteurs-meuniers. 4 pains représentent une consommation hebdomadaire moyenne.
Inconvénients. D’abord, le temps. En cas d’urgence, à 10 minutes d’un déjeuner, préférez votre boulanger ! Le second est le choix d’un recours à de l’eau en bouteille (contraire à l’idée d’une pratique de zéro déchet, etc …) pour éviter l’eau chlorée susceptible d’abîmer le levain, organisme vivant.
Si vous souhaitez un levain ayant fait ses preuves, un pot de levain peut vous être apporté à l’Amap lors des distributions du jeudi sur simple demande.

Noël c’est le 21 décembre à l’AMAP

Cher(e)s amapien(ne)s de l’Epi de Blé,

Noël arrive à grand pas dans nos chaumIMG_9385ières. Partageons entre nous quelques douceurs de Noël le jeudi 21 décembre !

Un vin chaud et thé de Noël sera offert pour tous les courageux qui viendront à la distribution.

Pour agrémenter ce doux moment, petit concours créatifs et gustatifs !

Venez avec vos douceurs maison : Préparez Biscuits de Noël, Pain d’épices, chocolats, pates de fruits, papillotes, …… que nous dégusterons ensemble.

 

Un vote sera organisé sur place et nous élirons la douceur de Noël de 2017 !